Le Graal du Bain d'Huile


Le graal pour les adeptes du bain d'huile ?
Si si !

Les Ingrédients : 

Huile de Ricin : Fortifie, régénère et favorise la pousse
Huile de Coco : Nourrit et lisse la fibre capillaire
Huile de Moutarde : Favorise la pousse et limite la chute de cheveux.
Huile d'Hibiscus : Gaine, nourrit, apporte de la brillance.
Huile d'Argan : Apporte brillance et éclat
Huile de Brocoli : Effet conditionneur, maintien l'hydratation et nourrit le cheveux.
Caprylis : Effet lissant et gainant - base sèche.



Recette : 

Caprylis : 40%
Huile de Ricin : 10%
Huile de Coco : 5%
Huile de Moutarde : 15%
Huile d'Hibiscus : 15%
Huile d'Argan : 5%
Huile de Brocolis : 10%

Faire un bain d'huile :

Tous les cheveux n'aiment pas les bains d'huiles, et toutes les chevelures n'aiment pas les mêmes huiles.
C'est un point à prendre en compte lorsque vous en réalisez un.
Moi, par exemple, ce n'est pas possible d'en poser sur mon cuir chevelu.
Par contre, j'aime assez sur les longueurs et les pointes !

Cette recette conviendra aux cheveux secs, abîmés, et à ceux dont on souhaite favoriser la pousse ou diminuer la chute...

Si vous faites un bain d'huile, prenez un moment pour vous.
Chouchoutez-vous !
Prenez un peu d'huile et imbibez vos mains.
Ne mettez pas trop d'huile !

Appliquez l'huile de l'avant (vers le front) à l'arrière. Massez vous le cuir chevelu, doigts écartés.
Massez-vous aussi la base du crâne, la tête en bas, pour vous faciliter les choses.
Prenez le temps, détendez-vous.
Reprenez un peu d'huile, et appliquez la sur les longueurs.
Répartissez bien sur l'ensemble.
Une fois fini, coiffez-vous, réalisez un chignon par exemple, afin de ne pas mettre de l'huile partout !

Laissez poser quelques heures ; vous pouvez dormir avec, mais au bout d'un moment, le cheveu ne peut pas "avaler" plus, donc ce n'est pas forcément utile.

Selon votre type de cheveux, espacez plus ou moins les bains d'huiles. Mais une fois par semaine pour les cheveux les plus "demandeurs" est plus que suffisant.




Alors, ça vous tente ? 
A bientôt, 
Charlie