samedi 26 septembre 2015

Le nouveau Shamp' de toute la famille.

Bon, ok, la famille, c'est Z'hom et moi.... !
Mais quand même..
il s'agit d'un shampoing adapté à tous.
Il a été testé sur mes cheveux à tendance grasse, sur le cuir chevelu fragile de z'hom, et sur des cheveux normaux voir secs et bouclés.
(Et sur d'autres mais j'ai pas eu de retours encore)


Comme je faisais une quantité relativement importante pour offrir, j'ai testé ma nouvelle machine spéciale grandes quantités :D
Bah je l'aime. 


Voici la recette : 

Eau déminéralisée : QSP 100% 
SCS (MyCosmetik) : 5%  
SLSA (MaCosmetoPerso): 10% 
Coco Bétaine (Gisella Manske): 5% 
Decyl Glucoside (MaCosmetoPerso): 10% 
Glycérine (MaCosmetoPerso): 15%

Huile végétale Inca Inchi (MaCosmetoPerso): 5%
Coco silicone (Az): 5%
Alcool Cétylique (Az) : 2%
Conditionneur végétal (Az) : 3%

Conservateur : QSP 100% 
(Pour ma part Cosgard (Absolubio) + Sorbate-Benzoate (Az)
Fragrance Menthe Poivrée (LFDS) : 2%
Provitamine B5 (Az) : 2%
Mica vert menthe (LFDS) : 0,1%

Réalisation comme une émulsion : faites chauffer les deux phases à part, mélangez ( émulsionneur, robot...) et ajoutez la dernière phase à froid.

Je l'ai mis en pot, mais vous pouvez aussi le mettre en tube. La texture est légère et assez mousseuse ce que j'aime beaucoup.
Il ne mousse pas assez à mon goût, mais à priori, ça ne gêne que moi.
Mon homme qui aime faire simple l'utilise aussi sur le corps. 
Il parait que la menthe poivrée, ça réveille. 


En espérant que cette recette vous plaise ! 
N'hésitez pas à me suivre sur ma page facebook : Lilith Cosmétiques 
A bientôt ! 


vendredi 25 septembre 2015

Test : Les nouveautés POP!

J'ai eu la chance de recevoir récemment les deux nouveautés de la savonnerie POP !








Des chantilly..!
Un Savon Chantilly
Une Tahiti Chantilly.

Le tout accompagné d'une petite explication très sympa.

Tout d'abord, le petit savon :



Ingrédients : Huile végétale de coco saponifiée, huile végétale de pépins de raisin saponifiée, beurre végétal de cacao saponifié, huile végétale de tournesol saponifiée, huile de babassu saponifiée, glycérine, parfum, colorants. Surgras 8%. 

Pourquoi je l'aime bien : 

Petit format, petit prix et je me dis que vu la fâcheuse tendance de mon chéri de me piquer mes savons pour les emmener au boulot, à les oublier sur place.. Je devrais peut être lui en acheter quelques uns.
Pratique aussi si vous partez quelques jours.
Mignon à offrir..
Voilà pour le côté " pratique"
A l'utilisation : une chouette mousse colorée ( mais non ça tâche pas ! ) qui ravira petits et grands. D'ailleurs, c'est bien pour les enfants, ça tient dans la main et à force d'utilisation, il devient rond !
Il sent bon, faut dire, c'est le parfum que je préfère chez POP! je crois bien..
En bref, à ne pas hésiter, franchement !
( Et bien sur une compo nickel, mais ça, on le sait déjà :p )


La Tahiti Chantilly




J'ai donc découvert un pot de Chantilly.. 
Il faut que je vous dise. À la base je suis pas fana de la chantilly. J'aime pas les textures grasses, du coup quand j'ai découvert les émulsions, je n'ai plus arrêté. 

Paradoxalement, même en étant fan de ce type de texture, aérienne, mousseuse, je n'en réalise pas.
Je trouve qu'il faut vraiment la bonne proportion entre huile et beurre, et j'ai jamais cherché à la trouver.
Plus besoin. 
Elle est là. 
Cette chantilly est juste une TUERIE.
Elle est aérienne, craquante. Elle donne envie de plonger le doigt dedans. 


Elle s'applique ultra facilement, et pénètre bien. On se sent pas tout gras berk berk après application.
En plus elle sent super bon. 
Au début, j'ai eu un peu peur, je trouvais que ça sentait un peu fort. 
En fait pas du tout. Appliquée sur la peau, elle diffuse cette bonne odeur d'été, sans être entêtante. 

En un mot : elle est parfaite. 
Vraiment. 

Et non, je ne suis pas payée pour le dire :p
D'ailleurs, en parlant d'argent, je ne sais pas si vous connaissez le prix des chantilly en général, mais ça atteint des tarifs à vous faire tomber les fesses par terre. 
Là, ce n'est pas le cas.
Le pot est à 5,90€ ce qui est très raisonnable pour ce type de produit.
La composition est la suivante : Beurre de Karité biologique, Huile végétale de Coco, parfum, vitamine E. 

Voilà pour ces nouveaux produits, que je vous recommande chaudement ! 
En espérant que cet article vous plaise, 
A bientôt :D

Et n'hésitez pas à me suivre sur ma page Facebook : Lilith Cosmétiques 











mercredi 16 septembre 2015

Conservateur #3 : Les différents conservateurs de la cosmétique maison.


En cosmétique maison, nous avons accès à différents types de conservateurs, surtout lorsque l'on passe commande dans différents types et pays.



Je ne vais pas tous les lister, sinon on a pas fini, mais on va essayer de parler des principaux.

Avant de commencer, petit retour sur l'Extrait de Pépins de Pamplemousse, dit " EPP".


Cet extrait contient effectivement des anti-oxydants, des flavonoïdes, de l'acide citrique, de la vitamine C, des phytostérols, et tocophérols, mais il ne s'agit pas d'un conservateur.
Grâce à différentes études nous avons pu constater que le pouvoir conservateur de l'EPP ne lui est pas inhérent, mais vient des conservateurs qui lui sont ajoutés....


" La série des GERMALL " (principalement UK-US)

Germall 115 : 
INCI : Imidazolidinyl Urea
Il s'agit d'une réaction chimique de l'allantoine et du formaldéhyde dans une solution de sodium hydroxide neutralisée par de l'acide hydrochlorique.
Bon antibactérien, mais il est souvent combiné à des fongicides.
Son dosage UE est de 0,6%.
pH nécessaire entre 3 et 9.

Germall II :
INCI : Diazolidinyl Urea
Conservateur à large spectre.
pH nécessaire entre 3 et 9
Germall + : 
INCI : Diazolidinyl Urea (and) Iodopropynyl Butylcarbamate
Activité anti-microbienne. 
pH entre 3 et 8. 

Liquid Germall + :
INCI : Propylene glycol, diazolidinyl urea, and iodopropynyl butylcarbamate
C'est un conservateur à large spectre.
S'utilise entre 0,1 et 0,5%.
pH entre 3 et 8.


Les ACIDES ORGANIQUES 


Ils ont une activité anti-bactérienne modérée, mais leur activité fongicide est intéressante.
Attention cependant lors de leur utilisation : le pH doit être en 2 et 6 et il ne faut pas les coupler avec les TA cationiques.

Le Sodium Benzoate est bactériostatique. C'est le sel de sodium de l'acide benzoïque, et il correspond à l'additif alimentaire E211.
Il empêche la bactérie de se développer, mais ne tuera pas une bactérie déjà présente.
Le pH doit être à 5 maximum.
On l'utilise en moyenne à 1% dans les produits cosmétiques.
Mais sa concentration maximale dans les produits sans rinçage est de 0,5%.
Il ne faut pas le coupler avec de la vitamine C. 
En effet des études ont prouvé qu'ils formaient ensemble du benzène (cancérigène)
On le trouve aussi dans le Geogard Ultra, le Complexe Sorbate Benzoate (Az)

L'acide sorbique est principalement fongicide, avec un pH de 6 maxi. Il ne faut pas le coupler avec des TA non ioniquescomme par exemple le polysorbate 20/80. Il correspond à l'additif alimentaire E200. Sa concentration maximale est de 0,6%.

Le sorbate de potassium (Acide Sorbique + hydroxyde de potassium) est efficace contre les champignons, les microbes, à pH 6 maximum. De plus il est sensible à l'oxydation. Il est conseillé de lui ajouter un bactéricide.

Acide Benzoique/Potassium Benzoate/Sodium Benzoate.
La préparation doit avoir un pH de 4,5 et est incompatible avec les quats, et les tensioactifs non ioniques.
Là encore, on ne l'ajoute pas dans une formule contenant de la vitamine C.

Le Geogard Ultra : INCI : D-Glucono- 1,5- lactone and sodium benzoate.
Le pH doit être de 3 à 7.

Geogard 221 (Cosgard/Isocide) : Benzyl alcohol, Dehydroacetic acid, aqua. 
Antibactérien, antifongique. 
Doit être utilisé à 0,8% et Makingskincare suggère de lui ajouter 0,5% de Sodium Benzoate.
Utilisé avec des TA anioniques, il peut foncer la préparation.

Complexe Sorbate Benzoate : Aqua, Sodium benzoate, Potassium sorbate
Conservateur antibactérien et antifongique. Le pH doit être inférieur à 5,5. 

Ecosafe WW : 
INCI : Benzyl alcohol, Dehydro Acetic acid, Sorbic acid and Benzonic acid.
S'utilise entre 0,5 et 1%. Offre une protection plutôt large. Le pH doit être entre 3 et 6,5.
Température maximum de 80°. 

Naticide ( Plantaserv Q) 
INCI : Fragrance. Antibactérien et antifongique.
 Il doit avoir un pH de 4/9, et ajouté à froid, à 1%. Makingskincare suggère de lui ajouter 0,5% de sodium benzoate, et de garder un pH à 4.5
Il est recommandé de le mettre à 0,6% en phase aqueuse.
C'est une fragrance, formulée avec les recommandations de l'IFRA. Il n'est donc pas indiqué comme conservateur sur l'INCI. (odeur vanille/amande)

Leucidal Liquide :  Leuconostoc/radish root ferment filtrate.
Antibactérien, antifongique. 
Il doit être utilisé à une température inférieur à 70° et à 2/4%.
De plus il a été rapporté des échecs à certains challenges tests. Il est donc fortement recommandé de le coupler à un autre conservateur si vous souhaitez l'utiliser.

L'inconvénient principal de ces acides organiques vient du fait qu'ils sont pour certains totalement inefficace à partir d'un pH 7.


Les Optiphen 


On y trouve des mélanges d'acides organiques et de conservateurs traditionnels ou non.

Optiphen : INCI : Phenoxyethanol (and) Caprylyl Glycol 
Bonne protection contre les bactéries, peut nécessiter un complément pour une protection contre les champignons. pH de 4 à 8. 

Optiphen Plus : Phenoxyethanol (and) Caprylyl Glycol (and) Sorbic Acid 
pH jusqu'à 6.

Optiphen BSP : INCI:  Phenoxyethanol (and) Propylene Glycol (and) Benzoic Acid (and) Sorbic Acid
pH 5,4 maxi.
Optiphen ND : INCI Name: Phenoxyethanol (and) Benzoic Acid (and) Dehydroacetic Acid
pH jusqu'à 6,4.

Optiphen BSB-N : INCI : Benzyl Alcohol (and) Glycerin (and) Benzoic Acid (and) Sorbic Acid
Bactériostatique, anti-fongique.
pH jusqu'à 5.4


Optiphen BD : INCI : Benzyl Alcohol (and) Benzoic Acid (and) Dehydroacetic Acid 
pH jusqu'à 6.4
Optiphen BSB-W
INCI : Benzyl Alcohol (and) Aqua (Water) (and) Sodium Benzoate (and) Potassium Sorbate
pH jusqu'à 5,4.




Comme vous le voyez, les conservateurs accessibles ne manquent pas..

Il est important de lire leur fiche technique, car un pH ou une température non adapté peut les rendre inefficaces. 
De même, certains " mélanges" ne sont pas bon à faire, comme le Sodium Benzoate et la Vitamine C.
Il est souvent intéressant de les coupler, plutôt que de les utiliser seuls afin d'obtenir un plus large spectre d'activité, certains étant plus spécialisés contre les bactéries, les microbes, ou les champignons, ou tout simplement pour être moins limité par le pH. 

Certains sont acceptés par les labels bio, d'autres non, nous ferons le point dans un prochain article, puis nous parlerons des huiles essentielles utilisées en conservation, et on finira avec une petite réflexion sur les conservateurs...

Mais du coup, tout cela, c'est bien beau, mais pose presque plus de questions...
Car franchement, lequel choisir ? 
Et vous, quel conservateur utilisez-vous et pourquoi ? 

En espérant que cet article vous plaise, n'hésitez pas à me suivre sur ma page facebook :

A bientôt ! 






Sources 
Ashland.com
Amitech-usa
Observatoire des cosmétiques
Vérité sur les cosmétiques 
Makingskincare
swiftcraftymonkey

lundi 14 septembre 2015

Savon : Douce nébuleuse...


L'envie de savonner me taraudant...

J'ai décidé de réaliser un batch tout doux, avec la fragrance Fleur de Lys.
Au départ je suis partie sur idée de marbrage.. Pour me retrouver totalement avec autre chose.
Savonner lorsqu'il fait très chaud : mauvaise idée.
Paf, truelle ou es tu ?

Bref, la recette est la suivante :

Huile de Babassu : 10%
Huile de Sésame : 5%
Huile de Ricin : 15%
Beurre de Cacao : 20%
Huile de Coco : 15%
Beurre de karité : 25%
Huile d'Argan : 5%
Huile de Pépins de Raisins : 5%

Soude à recalculer

Surgraissage total de 10%
Réduction de soude : 5%
Ajout d'huile de Macadamia : 5%

Micas LFDS
Fragrance Fleurs de lys.




A bientôt !
Et n'hésitez pas à me retrouver sur ma page Facebook " Lilith Cosmétiques" 

samedi 12 septembre 2015

Formation DrHumana, Module 2 : le stick à lèvres.

Pour le module 2 de la formation cosmétique, il était demandé de réaliser un stick à lèvres.
Encore une chose que je ne fais jamais..

Pour deux raisons :
- J'ai des amies géniales qui m'en envoient de superbes.
- J'ai les lèvres très rarement gercées. Elles sont auto-hydratées :p

( Aussi, j'avoue ça m'amuse pas... :p )

Reste que c'était demandé donc.. Je me suis lancée.

La recette est la suivante, avec base imposée ( encore une fois en grammes )


Cire d’abeille : 1g
Cire de carnauba : 4g
Huile de ricin : 2g
Beurre de karité : 2g
Beurre de cacao : 1g
Huile végétale Amande : 2g
Huile végétale de Jojoba : 3g


Le stick à lèvres sort de son tube : miracle ! 
La texture est agréable quoiqu'un peu dur, je pense supprimer ultérieurement le beurre de cacao.
Dans un des exemplaires, je me suis amusée à ajouter un peu de fragrance à lèvres cerise ( LFDS) ça sent bon, miam ! 
Je l'ai réalisé en stick, et en format "baume" pour voir.
J'ai un peu l'impression de revenir aux bases.
J'en ai fait tout au début, et au final ils étaient plus réussis.
Comme quoi, une petite remise à niveau ne fait pas de mal, on oublie vite, à force de se poser plein de questions ! 



A bientôt ;)
N'hésitez pas à me suivre sur ma page facebook : Lilith Cosmétiques